Joker Poker ( Gottlieb 1978 ) : Restauration complète plateau et caisse.

Première étape

Démontage de la caisse et du plateau du joker poker, mis à par le plateau, les menuiseries ont beaucoup souffert.

Eclatements au niveau des jonctions.

flipper joker poker (1) flipper joker poker (2) flipper joker poker (3) flipper joker poker (4)

Un peu de collage et serre-joint pour le fronton, mais la caisse impliquera un peu d’usinage.

Dans un premier temps, retirer l’ancien renfort, nettoyer les surfaces et fabriquer une cornière de remplacement.

flipper joker poker (5) flipper joker poker (6) flipper joker poker (7) flipper joker poker (8)

 

Pour un résultat parfait, l’ensemble de la caisse sera entièrement poncée, mastiquée et enduite d’un revêtement polyester .

Auparavant, un calque des motifs a été réalisé.

flipper joker poker (9)flipper joker poker (10)

Les supports sont prêts, nous pouvons passez à la suite, transfert des contours à partir du calque puis remplissage.

flipper joker poker (11) flipper joker poker (12) flipper joker poker (13)flipper joker poker (14)

Il ne restait plus qu’à poser le mouchetis sur le blanc ( des protections ont été mises pour protéger le rouge )

La caisse est remontée.

flipper joker poker (15)flipper joker poker (16)

Le plateau a bénéficié d’une préparation avant d’être retouché, car les jeux de cette génération ont systématiquement leurs inserts ” creusés “.

flipper joker poker (17) flipper joker poker (18) flipper joker poker (19)

Une fois le support nivelé, les retouches sont commencées par le dessous des décors en blanc.

joker pokerflipper joker poker (20)

Une fois les retouches terminées, elles sont protégées par le vernis qui sera dépoli pour avoir l’aspect satiné d’origine.

flipper joker poker (21) flipper joker poker (22) flipper joker poker (23) flipper joker poker (24)

Joker Poker une fois terminé

Le travail est terminé, plus qu’a jouer.

flipper joker poker (27)

 

Retrouvez plus de détails et d’information ici

 

 

 

 

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.